• Professeur Layton et l'étrange enquête

    publié le 12/01/14

    Professeur Layton et l'étrange enquête

    Vous aimez quand je m'énerve bande de sales petits ingrats...Et bien là, vous allez être servis ! Je peux vous dire que ce manga est la pire merde que je n'ai jamais lu et pourtant, croyez moi que certains ne méritaient même pas de servir de PQ !

    Bon...Calmons nous...

     

     

    Cette chose a été publiée en 2008 au japon sous le nom de Layton Kyouju to yukai na jiken aux éditions Shogakukan puis en 2010 en France dans la collection "Kids" de Kaze Manga sous le nom de Professeur Layton et l'étrange enquête. Le livre a été scénarisé et dessiné par Naoki Sakura a qui on doit notamment euh...Rien, le néant... D'ailleurs, je pense qu'après ça, rien d'autre ne lui sera confié. Passons maintenant à la plus grosse aberration de ce torchon: Il a été supervisé par Level-5 soit le studio qui a créé la franchise vidéo-ludique Professeur Layton.

     

    ALORS CA SIGNIFIE QUE C'EST DE L'AUTO-FIST !!! Nan mais sérieux quoi, je peux comprendre que ce manga soit destiné aux enfants mais n'abusez pas !

     

    Je m'adresse maintenant à toi jeune apprenti-otaku habitué au mainstream: Quand il y a la mention "supervisé par", cela signifie que l'organisation ou la personne susnommé ont pu émettre leur avis sur tout et qu'ils avaient un droit de veto absolu. Autrement dit, si quelque chose ne leur plaisait pas, il pouvait museler le mangaka !

     

    Bon...Depuis tout à l'heure, je vous dis qu'il est mauvais...Essayons de dire pourquoi.

     

    Je ne m'attarderais pas sur la franchise vidéo-ludique car je compte la traiter dans un article futur. Retenez juste que:

     

    Hershel Layton est un imminent professeur d'archéologie a l'université de Gressenheller à Londres. C'est un gentleman moderne, passionné d'énigmes et enquêteur à ses heures perdues. Il a pris sous son aile le fils de son meilleur ami: Luke Triton. Ce petit garçon se considère comme l'apprenti du professeur et a l'étrange faculté de parler aux animaux. Dans une de leurs nombreuses enquêtes, ils sauvent Flora, une jeune Lady anglaise qui adore faire la cuisine...Même si ses plats sont immangeables. Face à eux, il y a Don Paolo, savant fou s'étant auto-proclamé ennemi juré de Layton.

     

    La couverture de ce livre doit être la seule chose à peu près réussie dans ce manga: La jaquette marron rappelle l'atmosphère assez steampunk du jeu, elle est ajourée en forme de haut de forme, celui caractérisant Layton. Le look légèrement chibi des personnages passe très bien !

     

    Bien mieux qu'à l'intérieur du manga qui réussirait à faire passer les dessinateurs du franga Amour sucré pour des prodiges ! On dirait les élucubrations d'une classe de sixième option arts plastiques ! Tout est dans l'excès: trop de balayage, trop de lumière crue. Le dessinateur n'est même pas cohérent avec lui-même puisqu'il alterne son style simpliste avec un autre plus travaillé mais au sein d'une même case ! Les personnages sont simplifiés à l'extrême mais, si on leur retire leurs attributs...Rien à faire, Ils ont été dessinés avec les pieds et c'est tout ! Les décors qui faisaient une grande partie du succès du jeux-vidéo sont ici inexistants ou, le peu où ils apparaissent, vides. Même le découpage des cases est foiré comme si c'était fait exprès !

     

    Passons au pire: Le scénario. Au lieu d'une histoire complexe, Naoki Sakura a choisi de nous livrer plusieurs petites enquêtes courtes sans lien logique entre elles.

    Le problème, c'est l'objet de ces enquêtes on passe de "Mais qui a pissé sur mon tapis" a "Le professeur Layton est un fifou qui fait croire qu'il s'est changé en cochon"... Vous sentez le niveau ? Je ne suis même pas sûr que ça fasse rire un gosse de neuf ans.

     

    Le problème étant que les personnages sont OOC. Attention, pas OOC comme on pourrait l'attendre dans une parodie (ce que se revendique être ce manga) mais, changés changé du tout au tout. Nul part je n'ai vu que Flora était amoureuse de Layton, nul part que Luke était un sale gosse arrogant voulant éclipser son professeur...Le seul qui garde son essence et dont les défauts sont juste exagérés.

     

    Les énigmes n'ont pas d'intérêt. En effet, la plupart sont extraites des jeux vidéos et, les autres sont de simples petits jeux. Ce qui nous amène au plus gros défaut de ce livre: Il cherche son public. En effet, il a été pensé comme un livre pour enfant mais, certaines énigmes n'ont pas la difficulté adaptée pour de jeunes lecteurs. En plus, certains sous-entendus grivois n'ont pas leur place ici.

     

     

    Si vous cherchez une bonne adaptation, tournez vous vers "La diva éternelle".

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :