• Nar Kiss (Yaoi)

    Nar Kiss

    (Je suis O-BLI-GÉE de vous raconter l'histoire de ce manga. Un ami homo' qui vient d'argentine (Big UP !) m'a demandé de lui faire visiter le Marais. Me tenant éloignée de la vie gay malgré mon orientation, je connais pas trop les bails. En revanche, on est passés devant une librairie qui s'appelle "Les mots à la bouche" et qui est spécialisée dans les livres et films LGBT. Quelle ne fut pas ma surprise de voir près de la caisse des mangas Bara mais aussi du Yaoi, souvent dessiné par des femmes hétéros pour des filles hétéros. En plein débat sur la légitimité ou non d'un tel objet à cet endroit, je craque, je me dis que ça fera un souvenir et je repars avec un manga à la couverture sympa sans même lire le résumé.)

    Nar Kiss est un One-Shot de Mariko Nekono publié en 2013 chez Libre Publishing avant d'arriver chez nous en 2015 dans la collection Yaoi de Taifu Comics. 

    Le Pitch ? Comme l’indique subtilement le titre, Naru est narcissique (Nar Kiss ---> Narcisse), dès qu'il croise son reflet dans un miroir, sa double-personnalité prend le dessus et il devient un être imbu de lui-même voulant à tout prix que l'assistante admire son corps d'éphèbe et tombe à ses pieds. Pour éviter cette situation génante, Naru porte des lentilles floutées. Oui mais voilà, un jour, Mamoru, étudiant bien trop parfait, casse les-dites lentilles, exposant Naru à tout les dangers ! Heureusement, si ils s'embrassent, cela calme ses pulsions narcissiques...

    Avec un Pitch pareil, ça ne pouvait être que très drôle et effectivement, ça n'y manque pas. On suit plusieurs tranches de vie de ces personnages attachants dont l'histoire prend son temps, fait rare dans un One-Shot. 

    Le trait de l'auteur est encore un peu hésitant encore parfois mais est très fin et élégant. Si on peut reprocher que Naru soit si naïf sur les choses de l'amour, je trouve que celà sert le propos comique. Bien sûr qu'il est ignorant ! Cela montre la différence entre s'aimer soi-même et s'ouvrir aux autres. En fait, c'est un vrai parcours initiatique que suit Naru en apprenant à moins écouter sa part narcissique, à se faire des amis et à rencontrer l'amour en la personne de Mamoru.

    Enfin un Yaoi qui n'est pas parasité par des scènes de sexe ! Il y en a trois dans tout le bouquin, une pas finie, une autre plutôt courte et une plus détaillée mais qui intervient après la résolution du livre. Comme quoi le Lemon n'est pas le critère de garantie du Yaoi !

    Un bouquin drôle et bien dessiné, qui se lit vite. Pas grand chose à dire mais rien à en redire. Clairement il ne vous fera pas autant d'effet qu'un Ai no Kusabi, Maiden Rose ou Sekaiichi Hatsukoi mais il vos fera passer un agréable moment.  

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :