• Guimi House, desserts asiat-pop !

    Guimi House, salon de thé asiat-pop !

    (Note: Il s'agit d'un resto Hongkongais mais je ne voulais pas le mettre dans mes news car il y a de fortes chances que je traite d'autres temples de la nourriture asiatique une fois que je serais partie rejoindre madame Shiro a paris héhéhé. En plus, certains de leurs desserts sont commun au pays du soleil levant comme les MOCHIIIIIIIIS)

     

    Lundi 18 juillet, Paris, France. Il fait chaud. Très chaud. Trop Chaud. Madame Shiro et moi même avons passé notre début d'après-midi pelotonnées dans le sous-sol du centre commercial Saint-Lazare pour profiter d'un peu de frais. Mouais Bof. Marche pas trop cette histoire. Bref. Il va falloir qu'on bouge. Princesse Crêpe (dont je vous parlerais un jour) est fermé le lundi. Fait chier. On tente le Domac: La queue jusqu'à dehors. On soupire, on déprime, on prend le métro. Pas encore parisienne, je n'ai absolument aucune foutre idée des endroits branchés de la capitale où on pourrait se prendre un truc frais. Je fais confiance à ma génialissime femme pour nous sortir de la canicule qui nous envahit. On choisit une ligne de métro au pifomètre: La 9. Et là, une connexion se fait dans son esprit brillant: "On va à République !"

    Nous voilà donc parties, on s'extrait du ventre du métro et à peine le temps d'un poké-stop, d'un roucool et d'un nosferapti, nous voilà arrivées à la Guimi House. La déco est branchée et Girly avec ses murs verts anis et ses coussins Hello Kitty. Il y a pas mal de plantes, vraies et fausses, qui donnent un coté très frais à l'ensemble. J'aime beaucoup. Après, venant de ma chérie, je m'attendait à quelque chose de beaucoup plus girly encore après l'expérience Princesse Crêpe ! XD

    Il y a une odeur dans l'air qui m'a un peu incommodée au début, j'ai eu confirmation ensuite auprès d'amis Asiat que c'était là l'odeur du Durian, le fruit-qui-pue-interdit-dans-les-hôtels . Mais honnêtement, on l'oublie vite, et ça montre que leurs desserts sont faits à partir de fruits frais, comme indiqué sur la carte ! (Alors que j'ai vu de vilaines critiques sur tripadvisor qui parlaient de fruits en boite)

    Foutue pour foutue, je décide de commander des plats que je n'aurais jamais mangé ailleurs: Un Mochi Glacé à la framboise (2€20) et des Perles de Tapioca aux fruits (4€50). Madame Shiro se rabat sur un Smoothie Framboise (5.50€) La carte au mur est en cantonnais mais heureusement, les photo sont extrêmement fidèles et on peut s'y fier pour commander ou pour nous exprimer auprès des serveuses (à qui on pardonne tout grâce à leur accent cromignon). Le choix est assez varié: Milkshakes, bubble tea, thé vert aromatisé, jus de fruits, smoothies, fruits et yaourt, virgin mojito aux goûts improbables, "Glace de Neige" (En fait un Baobing taiwanais, de la glace rapée), des mochis glacé, des glaces, des sorbets, du tapioca en veux-tu en voilà, des mille-feuilles de crêpes, de la gelée d'herbe... Plein plein de bonnes choses ! 

    Sur le coup on a pas fait attention car on était bien installée, qu'on discutait et que l'on faisait un shooting photo de produits asiatiques (aaaah ! La vie de blogueuse ! XD) mais c'est vrai que le service à été un peu longuet. Une fois la commande arrivée, j'ai été super impressionnée par la générosité des portions. J'ai facilement tenu quarante-cinq minutes sur mon bol de taro ! Et bordel. C'était bon. Les perles de tapioca étaient immergées dans un lait de coco bien sucré et les fruits annoncés par la carte étaient en fait de la pastèque, du melon vert et du melon Jaune soit la meilleure recette EVER pour une journée de grande chaleur. Le Mochi glacé était plutôt réussi avec un enrobage bien gluant. C'était drôle de voir la quantité de chantilly déployée pour un si petit dessert. Le Smoothie de Madame était très frais, il y avait même les pépins de framboise dans son verre. Malheureusement, l'usage unique de la framboise était un peu fade. On aurait apprécié plus de sucre et une lichette de jus de citron. 

    Pour l'ambiance, la télé et la radio étaient branchées sur des fréquences chinoises. D'ailleurs, l'établissement semble en extrême majorité fréquenté par des immigrés asiatiques. Je suis sure à 99% que notre tablé était la seule à parler français ! Attention, ce n'est absolument pas une critique, bien au contraire ! En fait, les lieux communautaires sont généralement ceux avec la plus grande qualité ! ;)

     

    Deux adresse pour ce restaurant de dessert typique et tip-top moumoute: 48 rue René Boulanger 75010 Paris et 38 Rue de Turbigo, 75003 Paris.

    Si vous êtes curieux et que vous voulez voir le menu, cliquez ici !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :