• Cave Du Temps / Time Hollow

    Cave Du Temps / Time Hollow

    La nintendo DS. Pour beaucoup, elle incarne la déchéance de la firme japonaise vers le casual gaming (même si elle a rectifié le tir en contrôlant les jeux sortant sur 3DS) et la petite machine traîne un peu une image de "console a bébés". Je l'ai moi-même eue à 5-6 ans et j'ai eu beaucoup de jeux à licences à la qualité discutable... Mais, parmi cette manne financière créée par l'ergonomie intuitive de la machine, on peut repérer quelques petits bijoux comme Time Hollow.

    Développé par Konami pour une sortie en 2008, le jeu aura le droit à un portage européen, notamment dans les pays francophones que sont nos voisins la Belgique et la Suisse...Sauf que le jeu a été purement et simplement annulé chez nous. Mais aujourd'hui, grâce à la magie de la sainte importation/émulation, il est est enfin à notre portée !

    Vous le savez, j'adore les visual novels et il faut dire que la portable de nintendo a le physique de l'emploi. Ses deux écrans permettent des combinaisons très confortables avec un écran image / un écran texte ou bien un écran interaction / un écran texte. Ça fonctionne très bien pour des séries comme Phoenix Wright et ça marche aussi pour Time Hollow. Certaines critiques ont jugé ce jeu comme étant trop dirigistes. On ressent bien là la pensée occidentale des jeux vidéos, pas habituée pour deux sous au concept de roman interactif. Clairement, avec un gameplay se basant sur la recherche d'objet dans le décor, de défilement de texte ou bien d'interrogation de personnage. C'est un jeu d'aventure et non d'action. La différence et là. Il faut jouer à Cave du temps comme si on allait voir un film au cinéma. 

    Et justement, le scénario de ce jeu est l'un des plus couillu que j'ai pu voir ses dernières années. Vous êtes Ethan Kairos, demain vous allez avoir 17 ans et vous dinez tranquillement avec vos parents avant de monter vous coucher sauf que, le lendemain matin, vos parents ont disparu depuis douze ans et c'est votre oncle qui a votre garde: Vous êtes dans une réalité alternative. Comment est-ce possible ? Votre chat vous apporte la réponse en même temps qu'un étrange objet qui s'avère être le Stylo Temporel, un objet capable de dessiner des trous (avec l'écran tactile) pour créer des passage entre les réalités afin de modifier le passé. Est-ce qu'il est arrivé la même chose à vos parents ? Qui est à l'origine de cette modification ? Vous allez devoir mener l'enquête mais... Aurez-vous assez de temps ?

    Porté par un scénario haletant, des musiques angoissantes et un chara-design manga des plus réussi, le soft se paie en plus le luxe d'animations bien maîtrisées à la professeur Layton rendues possibles par les prouesses techniques de la fin de vie de la DS. Il y en a trop peu, on en demande encore. Paradoxalement, c'est aussi au sein de ces animations que le bât blesse: Le doublage anglais est horrible. Entre les acteurs mal castés et ceux qui en ont rien à foutre, on se demande si ce n'est pas ça qui a coulé le projet en France. 

    Au final, Konami a signé ici un thriller fantastique haletant qui, même si il vous fera parfois tourner en bourrique, s'achève sans grande difficulté mais vous marque à vie comme l'un des meilleur scénario de jeu vidéo. Si il ne fallait adapter qu'un jeu de la DS en anime, ce serait lui ! 

    On se quitte sur la sublime bande-annonce du jeu. 

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :